chu toulouse
Michel refait le monde

Chu Purpan (Toulouse) une jeune patiente dépose plainte pour viol

Par Michel-tanner , le 13 février 2024 , mis à jour le 13 février 2024 — Faits Divers - 2 minutes de lecture

Soupçon d’agression sexuelle au CHU de Toulouse : une accusation portée par une patiente

Une affaire troublante s’est déroulée au centre hospitalier universitaire de Toulouse, où une patiente adulte de l’hôpital Purpan, tout juste majeure, a signalé un viol présumé le samedi 10 février aux alentours de 23h, d’après des révélations faites par le bureau du procureur de Toulouse et relayées par Le Parisien.

L’incident perturbant

Selon le rapport, l’incident aurait eu lieu dans le hall de l’unité URM (Urgences Réanimation Médecines) de l’établissement hospitalier. La victime, qui aurait été abordée par un individu pendant qu’elle prenait une pause pour fumer, aurait subi une attaque après avoir été sollicitée pour indiquer la localisation des toilettes.

Faits et enquête en cours

  • Surveillance et arrestation : L’homme suspecté, âgé de 30 ans et sans abri, a été repéré par le dispositif de vidéosurveillance de l’établissement de santé. Il a été arrêté par la sécurité de l’établissement puis remis aux forces de police.
  • Antécédents judiciaires : Le suspect, ayant déjà des démêlés avec la justice, a été mis en garde à vue, suspecté du viol d’une personne adulte.
  • Des mesures judiciaires immédiates : Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête et demandé la détention provisoire de l’individu en attendant sa comparution devant un magistrat, qui était prévue pour le lundi suivant.

Préoccupations et mesures syndicales

La gravité de la situation a été soulignée par les représentants syndicaux de SUD et de la CGT, qui ont réagi en déclarant une alerte pour un danger grave et imminent, manifestant une inquiétude quant à la sécurité au sein de l’établissement hospitalier.

Support et indépendance journalistique

Il est à noter que Epoch Times, le média qui rapporte cet événement, est un organe de presse indépendant et autonome, sans lien avec des subventions gouvernementales ou avec des entités politiques ou financières. Face aux restrictions qui entravent parfois la liberté d’informer, Epoch Times appelle à un soutien public afin de continuer à délivrer des informations objectives et non biaisées.

Michel-tanner