bigmac mcdo
Michel refait le monde

Big Mac : Découvrez les raisons pour lesquelles McDonald’s modifie la recette de son burger emblématique

Par Michel-tanner , le 6 février 2024 , mis à jour le 6 février 2024 - 3 minutes de lecture

La métamorphose du Big Mac : Pourquoi McDonald’s réinvente son burger culte

Un vent de changement souffle sur le Big Mac

En réponse à un marché de la restauration rapide en constante évolution, McDonald’s a pris la décision audacieuse de revisiter la formule de son burger iconique, le Big Mac, introduisant près de cinquante améliorations. Cette initiative vise à consolider la position dominante de l’enseigne face à la montée en puissance de rivaux tels que Burger King et Five Guys.

Ingrédients traditionnels, expérience renouvelée

Bien que le Big Mac conserve ses ingrédients de base qui ont fait sa renommée depuis sa création en 1967, des ajustements significatifs ont été apportés :

  • Un pain amélioré, plus étoffé, moelleux et mieux doré.
  • Une répartition plus naturelle et aléatoire des grains de sésame, conférant une allure “fait maison”.
  • Oignons désormais cuits à même la viande pour une saveur plus intense.
  • Une portion de fromage plus généreuse qui fond à la perfection.
  • Une augmentation de la quantité de sauce emblématique.

Cette révolution discrète du burger entend offrir une expérience gustative supérieure tout en promettant un meilleur rapport qualité-prix pour les amateurs de la chaîne.

Une stratégie de marque adaptée à l’ère actuelle

Comme l’explique Pierre-Louis Desprez de Kaos Consulting, une remise en question et une adaptation aux tendances actuelles sont cruciales pour que McDonald’s demeure à l’avant-garde de l’industrie. Et c’est dans cet esprit de renouveau que s’inscrit la transformation du Big Mac.

Le risque calculé du renouveau

Toutefois, il est à noter que le changement de recette n’est pas sans risques. L’histoire nous a démontré, avec l’exemple de Coca-Cola en 1985, que l’introduction d’une nouvelle formule peut parfois conduire à une réaction négative du public et à une perte de parts de marché. McDonald’s parie donc sur la capacité de ses clients à embrasser cette nouvelle version de son produit emblématique.

Le cloud de hachis infographique travaille à 105 millions d’unités annuellement dans l’Hexagone, est donc prêt à s’habiller d’un tout nouvel ensemble gustatif, osant espérer que les consommateurs y trouveront leur compte.

Une curiosité suscitée

La curiosité autour des nouvelles offres de McDonald’s suscite certainement l’intérêt. Alors que les consommateurs se posent des questions, seul le temps nous dira si le Big Mac révisé recevra l’approbation générale ou s’il s’écartera de son héritage savoureux pour conquérir de nouveaux horizons culinaires.

Michel-tanner