Tempête Karlotta : alerte aux submersions marines dans l'Ouest ce week-end
Michel refait le monde

Tempête Karlotta : alerte aux submersions marines dans l’Ouest ce week-end

Par Michel-tanner , le 8 février 2024 , mis à jour le 8 février 2024 — Méteo - 2 minutes de lecture

Aléa de surcotes sur les côtes de l’Atlantique occidental en raison de la tempête Karlotta

Imminence d’un épisode orageux dans l’ouest lors du prochain week-end

Les prochains jours promettent de bouleverser la tranquillité habituelle des rivages atlantiques. Les récentes prévisions de Météo France alertent sur un fort risque de submersion marine, notamment le dimanche matin à marée haute, en raison de la perturbation nommée Karlotta qui s’approche du Royaume-Uni et impactera indirectement la Bretagne et les côtes atlantiques jusqu’aux Pays de la Loire.

Facteurs contribuant au risque de hausse du niveau de la mer

Aerial view of melting polar ice caps and coastal flooding

Pression atmosphérique en baisse due à Karlotta

Avec l’approche de Karlotta, la région ouest verra une pression significativement réduite ce week-end. Un extrait du modèle de prévision européen montre que, pendant le pic de la tempête, on attend une pression centrale avoisinant les 973 hPa, bien en-dessous de la normale de 1015 hPa.

Zone géographique Pression attendue
Centre de Karlotta 973 hPa
Côtes finistériennes 980 hPa

Cette chute de pression génère ce qu’on appelle en océanographie une surcote marine, une élévation temporaire du niveau de la mer due à une moindre compression par l’air. Ceci augmente le potentiel de submersion des zones côtières.

Vents violents contribuant à l’élévation des vagues

Le bulletin météorologique souligne également un renforcement prévu des vents de secteur Nord-ouest en lien avec Karlotta, susceptible d’engendrer d’importantes houles d’Ouest à nord-ouest sur l’ensemble de la façade atlantique. Des bourrasques pouvant largement excéder 80 km/h sont prévues sur les pointes bretonnes, tandis qu’elles pourraient approcher les 70 km/h sur le reste des côtes atlantiques.

La conjonction des marées élevées

La surimposition d’importantes marées, avec des coefficients oscillant entre 107 et 109 pour le dimanche, renforcera le risque de déferlement des eaux sur les terres. Ces niveaux maritimes importants requièrent donc une vigilance accrue de la part des riverains et des visiteurs des zones littorales.

Appel à la prudence face aux risques avérés

Le cumul de ces phénomènes climatiques peut avoir des conséquences dangereuses. Il est primordial que les populations côtières et les autorités se tiennent informées des consignes de sécurité pour se préparer adéquatement à ces surcotes imminentes.

Michel-tanner