tempete nelson
Michel refait le monde

Tempête Nelson : Quel département est le plus menacé par cette rafale de 183 km/h ?

Par Michel-tanner , le 28 mars 2024 , mis à jour le 28 mars 2024 - 2 minutes de lecture



La tempête Nelson a touché l’ouest de la France, avec des rafales de vent atteignant jusqu’à 130 km/h. Les départements les plus affectés sont le Finistère, les Côtes-d’Armor, la Loire-Atlantique, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime, qui sont en vigilance orange pour vents violents. Le littoral atlantique est également en vigilance jaune pour les risques de vagues-submersion.



La tempête Nelson a occasionné de nombreux dégâts dans les départements touchés. En Vendée, des tuiles sont tombées sur des voitures, tandis qu’à l’Île d’Yeu, de très nombreux arbres sont à terre et des toitures sont endommagées. Des trains sont également annulés en gare de Caen en raison de la tempête.



Une pointe à 183 km/h enregistrée



La tempête Nelson a atteint une pointe de 183 km/h à la pointe du Raz, dans le Finistère. Les rafales les plus fortes ont été enregistrées autour de la mi-journée, et une accalmie est prévue en fin d’après-midi ou en soirée.



En raison des fortes rafales de vent et des risques de vagues-submersion, le littoral atlantique est en vigilance jaune. Les vagues pourraient atteindre 10 à 11 mètres en haute mer, et 4 à 5 mètres en bordure côtière.



Si vous résidez dans l’un des départements concernés par la vigilance orange, il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer votre sécurité. Vérifiez l’état de vos toitures, renforcez vos structures extérieures et évitez de vous déplacer en mer ou le long des côtes pendant la tempête.

Michel-tanner
Partager le contenu de Michel :