Michel et le Bricolage

Comment choisir le bon schéma de tubage pour son poêle à bois ?

Par Michel-tanner , le 30 janvier 2024 , mis à jour le 30 janvier 2024 — Poêle à bois - 3 minutes de lecture

Salut les bricoleurs du dimanche ! Michel Tanner, votre journaliste préféré, est de retour avec un sujet brûlant (jeu de mots volontaire). Aujourd’hui, on va parler de poêle à bois et plus précisément de tubage. Oui, je sais, ça ne semble pas aussi excitant que la dernière hausse du Bitcoin, mais croyez-moi, choisir le bon schéma de tubage pour votre poêle à bois peut faire la différence entre une soirée cosy au coin du feu et une visite impromptue des pompiers. Alors, accrochez-vous à votre bière, et laissez-moi vous guider dans ce dédale de tuyaux.

Comprendre le tubage de poêle à bois

Le tubage, c’est quoi ?

Le tubage est l’installation de conduits dans votre cheminée pour évacuer les fumées produites par votre poêle à bois. C’est un peu comme les veines de votre corps, mais pour la fumée. Et tout comme vous ne voulez pas d’un caillot de sang bloquant vos veines, vous ne voulez pas d’un mauvais tubage bloquant votre cheminée.

Les différents types de tubage

Il existe principalement deux types de tubage : le tubage rigide et le tubage flexible. Le premier est idéal pour les cheminées droites comme un “i”, tandis que le second est parfait pour les cheminées qui ont plus de courbes qu’une route de montagne.

Choisir le bon schéma de tubage

Prendre en compte la configuration de sa cheminée

La première chose à faire est de regarder votre cheminée. Est-elle droite ou courbée ? Si elle est droite, un tubage rigide fera l’affaire. Si elle est courbée, vous devrez opter pour un tubage flexible.

Considérer le type de poêle à bois

Le type de poêle à bois que vous avez peut également influencer le type de tubage à choisir. Certains poêles nécessitent un tubage spécifique pour fonctionner correctement. Alors, avant de vous lancer dans l’installation, assurez-vous de bien lire le manuel de votre poêle.

Les erreurs à éviter

Ne pas négliger l’entretien

Une fois que vous avez choisi et installé votre tubage, ne pensez pas que vous en avez fini. Comme pour tout dans la vie, l’entretien est essentiel. Un tubage mal entretenu peut entraîner des problèmes de tirage et même des risques d’incendie. Alors, n’oubliez pas de le nettoyer régulièrement.

Ne pas faire l’impasse sur la sécurité

Enfin, n’oubliez pas que la sécurité est primordiale. Assurez-vous que votre installation respecte les normes de sécurité en vigueur. Et si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Mieux vaut être sûr que désolé, comme on dit.

Voilà, vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir pour choisir le bon schéma de tubage pour votre poêle à bois. Alors, à vos outils et bonne bricole !

Michel-tanner