michel pelouse humide
Michel et le Jardin

Tondre sa pelouse sous la pluie, folie ou génie ?!

Par Michel-tanner , le 13 septembre 2023 , mis à jour le 13 septembre 2023 - 3 minutes de lecture

Salut les amoureux du gazon, c’est Michel Tanner ! Vous savez, après une semaine chargée, j’ai eu cette idée saugrenue de tondre ma pelouse… sous la pluie. Oui, oui, vous avez bien lu ! Alors, bonne ou mauvaise idée ? Laissez-moi vous raconter mon aventure humide et verdoyante !

1. L’envie soudaine : Michel contre les éléments

Un samedi matin, en contemplant ma pelouse qui ressemblait de plus en plus à une jungle, j’ai décidé de sortir ma tondeuse. Seul hic ? Il pleuvait des cordes. Mais bon, un peu d’eau n’a jamais arrêté un Tanner déterminé !

2. Les risques : quand la nature se rebelle

Tondre sous la pluie, c’est un peu comme essayer de monter un meuble sans notice : risqué. L’herbe mouillée a tendance à s’agglutiner, ce qui peut boucher la tondeuse. Sans parler du risque d’électrocution si vous utilisez une tondeuse électrique. Et puis, soyons honnêtes, c’est glissant et on peut facilement se retrouver les quatre fers en l’air !

3. Les avantages : car il y en a !

Malgré tout, tondre sous la pluie a aussi ses avantages. L’herbe est plus souple et se coupe plus facilement. Et puis, il y a ce parfum d’herbe fraîchement coupée mélangé à l’odeur de la pluie… Un vrai délice pour les narines !

Et puis mes petites poules aiment aussi voir une herbe bien taillée !

4. Les précautions à prendre : Michel n’est pas fou !

Si vous êtes aussi têtu que moi et que vous décidez de tondre malgré la pluie, voici quelques conseils. Assurez-vous que votre tondeuse est en bon état et bien entretenue. Évitez les zones boueuses ou trop humides pour ne pas abîmer votre pelouse. Et surtout, portez des vêtements imperméables et des chaussures antidérapantes. On ne sait jamais !

5. L’après-tonte : le moment de vérité

Une fois la tonte terminée, il est temps de nettoyer votre tondeuse. L’herbe mouillée peut coller aux lames et au carter, alors assurez-vous de tout nettoyer correctement. Et n’oubliez pas de bien sécher votre tondeuse avant de la ranger. Sinon, bonjour la rouille !

6. Le verdict de Michel : à faire ou pas ?

Après cette expérience, je dirais que tondre sous la pluie, c’est un peu comme coder avec un verre de trop : c’est faisable, mais pas recommandé. Si vous tenez vraiment à le faire, assurez-vous d’utiliser une tondeuse adaptée, de porter des chaussures antidérapantes et de faire très attention. Sinon, attendez que le soleil pointe le bout de son nez !

En conclusion, tondre sa pelouse sous la pluie, c’est une aventure que je ne suis pas prêt d’oublier. Mais la prochaine fois, je crois que je vais attendre que le temps soit plus clément. Et vous, vous en pensez quoi ? À vos tondeuses… ou pas ! ️

Michel-tanner