La vie de Michel

Beaujolais nouveau : immersion dans les festivités lyonnaises

Par Michel-tanner , le 16 novembre 2023 — Michel et le Vin - 2 minutes de lecture

La magie du Beaujolais nouveau célébrée à Lyon

Tandis que les horloges sonnent minuit, une clameur retentit non pour saluer la nouvelle année mais pour célébrer une autre tradition festive : l’arrivée du Beaujolais nouveau. La scène se déroule en plein cœur de Lyon, sur l’emblématique place Saint-Jean, où une foule enjouée se presse pour savourer le premier vin de la saison 2023 et prendre part aux réjouissances.

https://twitter.com/BFMLyon/status/1724490090284556644

Un cortège nocturne haut en couleur

Précédant la libation tant attendue, une parade nocturne s’est ébranlée à 23h30. Huit barriques ont quitté les rives du Rhône pour se diriger vers le centre de la fête, dans une ambiance festive égayée par des flambeaux et le rythme entrainant d’une batucada, apportant chaleur et convivialité dans la nuit lyonnaise.

Affluence et appréciation au rendez-vous

Cette 23ème édition a vu une participation nombreuse, avec 612 amateurs de vin curieux et impatients, marquant une ampleur plus significative que l’année précédente. Une affluence remarquée et saluée par Clément Maurer, le commercial de la Cave Fleury et organisateur de la soirée, qui souligne l’intérêt grandissant pour cet événement traditionnel.

Les moments forts de la soirée en bref :

  • Une célébration démarrant à l’heure symbolique de minuit.
  • Une procession des barriques au flambeau avant la dégustation.
  • Une atmosphère festive renforcée par la présence de musiciens.
  • Une popularité en hausse avec un nombre de participants accru.

En résumé, la ville de Lyon a renoué avec l’une de ses plus belles traditions, le Beaujolais nouveau, en offrant une soirée de dégustation et de festivités qui restera gravée dans les annales et les mémoires. Un rendez-vous annuel qui montre le lien indéfectible entre la culture lyonnaise et la passion pour le vin.

Michel-tanner
Partager le contenu de Michel :